Dossier Adesanya Prince : la justice branle dans le manche

Dossier Adesanya Prince : la justice branle dans le manche

lun, 18/03/2019 – 15:15
Posté dans :
4 commentaires

Le Nigérian doit être extradé aux États-Unis, mais il est toujours détenu au Canada 10 mois après avoir été appréhendé.

Voici la ou les sources de cet article : Global NewsVoici la source de la photo : Donnée

Adesyana Prince, un homme du Texas originaire du Nigéria qui a été accusé de pornographie juvénile, est toujours détenu au Canada alors même que son extradition est prévue depuis cinq mois.

Prince avait été arrêté en mai dernier par des agents de la GRC au moment où il tentait d'entrer illégalement au Canada via le chemin Roxham. Il avait auparavant plaidé coupable dans une cour de Houston, aux États-Unis, à des chefs d'accusation de possession et de distribution de pornographie juvénile. Il avait été libéré moyennant une caution et devait obtenir sa sentence le 10 mai 2018, mais il s'était enfui au Canada entre-temps.

Selon les documents de la cour, en janvier 2017, Prince avait envoyé à une collègue de travail trois vidéos à partir de son téléphone cellulaire, dont deux présentaient des actes de zoophilie impliquant des chiens, tandis que l'autre montrait une agression sexuelle sur un bébé.

En août, le juge Daniel Royer, de la Cour supérieure du Québec, avait rejeté la demande d'extradition des États-Unis, jugeant les documents remis par les autorités américaines d'« irrecevables » et d'« inexacts ». L'accusé avait donc été remis en liberté et arrêté de nouveau trois jours plus tard après que les autorités américaines eurent annoncé qu'elles entameraient de nouvelles procédures d'extradition.

En novembre, le Nigérian a finalement consenti à son renvoi aux États-Unis, mais il est resté détenu au Canada depuis. Même son ex-avocate, Sabrina Lapolla, s'est dite surprise qu'il n'ait pas encore été remis aux autorités américaines.

Selon un porte-parole du ministère fédéral de la Justice, « l'affaire est actuellement en attente d'une décision du ministre ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?