Contenu haineux : Ottawa veut tordre le bras des géants du Web

Contenu haineux : Ottawa veut tordre le bras des géants du Web

sam, 23/03/2019 – 13:15
Posté dans :
6 commentaires

Si l'on se fie au ministre fédéral de la Sécurité publique, seul le contenu haineux de nature nationaliste sera censuré.

Voici la ou les sources de cet article : Global NewsVoici la source de la photo : CC0

Le gouvernement Trudeau envisage de plus en plus de forcer les médias sociaux à supprimer le contenu haineux et extrémiste en ligne. C'est ce que le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a laissé entendre.

M. Goodale n'a pas offert de détails sur les moyens qu'il compte employer pour faire plier les géants du Web, mais il espère que ceux-ci agiront avant que son gouvernement ne doive intervenir. Chose certaine, les Twitter et Facebook de ce monde n'en font toujours pas assez pour contrer le contenu haineux, selon le ministre.

Justement, qu'est-ce donc que le contenu haineux ? Ralph Goodale avait offert une réponse en janvier lors d'une conférence à l'Université de Regina, en Saskatchewan. L'idéologie à abattre, avait-il laissé savoir, c'est celle qui vient de l'extrême droite, entre autres de groupes néonazis et suprémacistes blancs.

Cette position a été clairement exprimée au cours du dernier budget fédéral avec l'octroi d'une enveloppe de 45 millions sur une période de trois ans pour mettre en oeuvre ce que les libéraux qualifient de « nouvelle stratégie de lutte contre le racisme ». « Partout dans le monde, des mouvements ultranationalistes sont apparus. Au Canada, ces groupes ciblent indûment les nouveaux Canadiens, les personnes racialisées et les minorités religieuses », peut-on lire dans les documents du budget.

Le ciel de la droite nationaliste risque donc d'être passablement nuageux au cours des prochaines années au Canada. « S'ils ne sont pas disposés à agir aussi rapidement que le public le leur demande, nous devrons alors examiner tous les autres outils disponibles pour garantir qu'ils le fassent », a déclaré M. Goodale au sujet des géants du Web.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?