Des marches contre le racisme à saveur anti-québécoise

Des marches contre le racisme à saveur anti-québécoise

lun, 25/03/2019 – 12:25
Posté dans :
23 commentaires

Les citoyens sont traités de racistes pendant que des personnages historiques sont qualifiés de voleurs.

Voici la ou les sources de cet article : Facebook, CBC News, Radio-Canada #1, #2 et TwitterVoici la source de la photo : Québec solidaire

Samedi, une ribambelle de gauchistes ont pris d'assaut la ville de Québec pour prendre part à la « marche contre le racisme ». Lors du rassemblement, on a pu apercevoir le président et fondateur du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), Boufeldja Benabdallah, déambuler dans les rues de la capitale avec une banderole affichant le message suivant : « Vous êtes pas écoeuré-e-s d'être racistes ? Bande de caves ! »

Notons que M. Benabdallah implore le gouvernement fédéral de serrer la vis aux propriétaires d'armes. Les troupes de Justin Trudeau devraient s'inspirer, selon lui, de la Nouvelle-Zélande qui a décidé de bannir les armes semi-automatiques et d'assaut de son territoire. « [Ce] sont des armes de guerre, des armes qui tuent. On n'a pas besoin de ça dans notre société », dit-il.

C'est d'ailleurs le carnage survenu à Christchurch qui a incité une organisatrice de la manifestation, Maryam Bessiri, à mettre sur pieds ce rassemblement. « La seule façon de la combattre [la peur], c'est de se réunir et d'être en action », croit-elle. Inspirée par les idées « vertueuses » se dégageant de cette marche, nulle autre que la députée de Québec solidaire (QS), Catherine Dorion, a pris part à l'événement.

Mme Dorion prétend que le monde actuel risque de basculer dans la « division » et la « haine ». Elle a d'ailleurs accusé ses homologues politiciens de nuire à certaines minorités, et plus particulièrement aux musulmans. « Pour moi, c'est dramatique d'encourager ça, en faisant comme si c'était un enjeu de l'époque alors qu'on fonce dans le mur climatique, on fonce dans un mur économiquement. C'est vraiment un détournement des vrais enjeux », a-t-elle martelé.

D'autres manifestations du genre ont également été organisées à Ottawa et Montréal dimanche. Sur le compte Twitter créé à l'occasion de la marche de la métropole, des personnages historiques comme Paul de Chomedey de Maisonneuve et Jacques Cartier ont été traités de voleurs, d'assassins et d'exploiteurs.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?