Victoire pour les propriétaires d'armes au Sénat

Victoire pour les propriétaires d'armes au Sénat

mer, 10/04/2019 – 17:15
Posté dans :
0 commentaire

Des sénateurs ont évité que 839 000 armes de poing ne deviennent prohibées.

Voici la ou les sources de cet article : Blacklock's / Voici la source de la photo : CC0

Malgré le plaidoyer de la sénatrice « indépendante » Marilou McPhedran, la majorité de ses collègues siégeant au Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la défense ont décidé de rejeter sa proposition de modifier le projet de loi C-71 visant à bannir les armes de poing à l'échelle du pays. Seulement deux sénateurs ont appuyé cette suggestion et six ont voté contre.

Évoquant l'idée que le gouvernement n'aura pas le temps d'agir pour faire adopter une loi sur les armes de poing avant le déclenchement des prochaines élections, Mme McPhedran voulait pousser ses collègues à prendre les devants. « Nous avons l'occasion d'intervenir aujourd'hui », a-t-elle lancé.

Ces derniers ont toutefois refusé de donner suite à sa demande, et le sénateur « indépendant » André Pratte, se disant lui-même « sympathique » à l'idée de réglementer davantage les armes de poing, a rappelé qu'un tel amendement serait prématuré.

Le 3 avril, le ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, Bill Blair, avait lui-même informé le Comité que les libéraux n'avaient plus l'intention de bannir les armes de poing d'ici les prochaines élections fédérales. Il avait expliqué que les troupes libérales devaient s'informer suffisamment avant de prendre une décision sur un enjeu aussi important en matière de sécurité publique.

La version actuelle du projet de loi compliquerait déjà la vie des personnes voulant acquérir des armes à feu, notamment en imposant un examen de leurs antécédents sur toute leur vie plutôt que sur une période de cinq ans comme c'est présentement le cas. De plus, cette nouvelle loi forcerait les propriétaires à présenter une demande dans le but d'obtenir un permis spécial pour transporter leur arme de poing dès lors qu'ils ne seraient pas situés entre leur domicile et un club de tir.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?