Les libéraux se décident à sécuriser les frontières

Les libéraux se décident à sécuriser les frontières

jeu, 11/04/2019 – 17:05
Posté dans :
19 commentaires

« Nous voulons empêcher les gens de faire du magasinage de demandes d'asile », a affirmé le ministre Bill Blair.

Voici la ou les sources de cet article : Radio-Canada et Le Devoir / Voici la source de la photo : Alex Guibord, FlickrCC BY-ND 2.0

À l'approche des élections fédérales, les troupes libérales se décident à resserrer les règles qui encadrent l'arrivée d'immigrants illégaux aux pays.

Plus particulièrement, le gouvernement fédéral veut rejeter les demandes d'asile des individus qui ont déjà présenté une requête semblable aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande ou au Royaume-Uni. C'est du moins ce que prévoient de nouvelles dispositions insérées dans un projet de loi omnibus.

« Nous voulons empêcher les gens de faire du magasinage de demandes d'asile », a expliqué le ministre de la Sécurité frontalière, Bill Blair. Le ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, a quant à lui lancé un message clair aux personnes voulant trouver refuge au Canada. « Si vous avez réclamé l'asile dans un pays qui offre un système d'asile comparable au nôtre, c'est ce système qui devrait juger de la validité de votre demande. Vous ne devriez pas faire une demande là-bas et ensuite ici », a-t-il déclaré.

Certains avocats « spécialisés » en immigration n'ont pas manqué de sauter sur l'occasion pour lyncher cette initiative libérale. Si l'on se fie aux propos de Me Lorne Waldman, le gouvernement a « trahi » sa promesse de soutenir les réfugiés. Maureen Silcoff, quant à elle, a poussé le bouchon jusqu'à accuser Ottawa de faire « reculer » la justice canadienne.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?