Les sikhs ne seront plus associés au terrorisme

Les sikhs ne seront plus associés au terrorisme

lun, 15/04/2019 – 14:45
Posté dans :
2 commentaires

Ottawa a supprimé toute référence à l'extrémisme sikh dans son rapport annuel sur le terrorisme, ce qui a contrarié l'Inde.

Voici la ou les sources de cet article : La Presse, CBC News et The Hidustan TimesVoici la source de la photo : CC0

Les sikhs ont gagné leur cause, eux qui pressaient Ottawa de ne plus associer leur communauté à l'extrémisme dans son rapport annuel sur les menaces terroristes au Canada.

Le gouvernement a en effet annoncé que désormais, la référence à l'extrémisme sikh ne paraîtra plus dans ses prochains rapports. Il y sera plutôt question d'« extrémistes qui soutiennent les actions violentes pour établir un État indépendant en Inde », mais la religion sikhe y sera exclue.

Pour souligner la « bonne entente », le premier ministre Justin Trudeau s'est rendu vendredi dans l'un des plus grands temples sikhs du pays, à Vancouver. Dans son discours, il a félicité cette communauté pour ses valeurs « d'égalité et de justice sociale » et souligné sa longue histoire au Canada.

À l'autre bout du monde, en Inde, le gouvernement a protesté contre la démarche canadienne. New Delhi est même allé jusqu'à parler d'un geste de « génuflexion » de la part du gouvernement Trudeau, un geste qui pourrait mettre à mal la sécurité de l'Inde, selon les porte-parole du gouvernement indien.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?