La plupart des politiciens rejettent les propos de M. Labeaume

La plupart des politiciens rejettent les propos de M. Labeaume

jeu, 24/08/2017 – 19:00
Posté dans :
0 commentaire

Il a récemment déploré le politiquement correct et a dit que les politiciens se déconnectaient de la population.

Sources : Le Devoir, La Presse, Le Journal de Montréal et TwitterPhoto : Jacques Nadeau, Le Devoir

Mercredi, le maire de Québec, Régis Labeaume, a demandé aux politiciens d'ouvrir les yeux et a déclaré : « Nous, les politiciens, on est en train de se déconnecter de la population. [...] Pendant qu'on détourne les yeux, pendant qu'on est politiquement correct, pendant qu'on suit les opinions de la bien-pensance, l'extrême droite progresse et beaucoup plus vite qu'on le pense. On regarde l'extrême droite de haut, mais pendant qu'on fait ça, moi je pense qu'on snobe la population. »

M. Labeaume s'exprimait ainsi au sujet de la crise migratoire actuelle, de l'immigration et de la laïcité.

Plusieurs politiciens ont réagi. Voici ce qu'ils ont dit :

  • Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard : « Lorsqu'on parle de ces gens [des migrants], on parle de racisme et de xénophobie. C'est là qu'il faut choisir son camp et je suis du camp d'une société ouverte, inclusive et équitable, pas une société qui répercute le racisme et la xénophobie. »
  • Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault : « Je pense que Régis Labeaume a dit hier ce que beaucoup de gens pensent. [...] Ça rejoint les inquiétudes des Québécois. »
  • La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée : « On en a un, de débat. On a des discussions, on a des échanges, et je ne comprends pas le propos de M. Labeaume, parce que la discussion est là. »
  • La ministre de l'Immigration, Kathleen Weil : « Non, je ne me sens pas visée [par les déclarations de M. Labeaume], ça s'est sûr. »
  • Le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau : « Je ne me sens pas visé [par les déclarations de M. Labeaume], parce que je ne snobe personne. »
  • Le maire de Montréal, Denis Coderre : « J'ai toujours dit "il faut faire attention avec les mots", mais je ne me suis pas senti visé [par les déclarations de M. Labeaume], parce que chaque fois qu'il y aura un désarroi, on va être accueillants. Et être accueillants, ça ne veut pas dire que tout le monde rentre. »
  • Le porte-parole masculin de Québec solidaire, Gabriel-Nadeau Dubois, sur Twitter : « Je ne comprends pas les déclarations de R. Labeaume : ça fait 10 ans qu'on parle de signes religieux ! Quel poste de télé écoute-t-il ? »

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?