Migrants illégaux : les autorités sont toujours débordées

Migrants illégaux : les autorités sont toujours débordées

ven, 25/08/2017 – 21:00
Posté dans :
0 commentaire

Certains migrants devront attendre jusqu'au mois de mars 2018 pour savoir s'ils peuvent faire une demande d'asile au pays.

Sources : Radio-Canada et La PressePhoto : Martin Tremblay, La Presse

Les autorités sont si débordées par la crise migratoire actuelle que bien des migrants devront attendre au moins jusqu'au mois de mars 2018 afin de savoir s'ils peuvent faire une demande d'asile au Canada. En temps normal, une telle procédure ne prend que quelques heures, ou quelques jours tout au plus.

Janet Dench, directrice du Conseil canadien pour les réfugiés, a déploré que les migrants soient dans un vide juridique entre-temps. Quant à Chantal Ismé, vice-présidente du conseil de la Maison d'Haïti, elle a dit : « Ce n'est pas correct de laisser des gens vivre ici pendant deux ou trois ans avant de leur dire qu'ils doivent retourner chez eux. On parle quand même de vies humaines. »

La ministre provinciale de l'Immigration, Kathleen Weil, espère qu'Ottawa puisse délivrer des permis de travail temporaires le plus vite possible. Elle a affirmé : « Ils [les fonctionnaires fédéraux] ont pris du retard dans le traitement des dossiers. » L'avocat en droit de l'immigration, Stéphane Handfield, est parvenu à une conclusion similaire : « Je n'ai pas constaté d'amélioration dans la rapidité du traitement des dossiers. »

Rappelons que la frontière québéco-américaine est submergée de migrants illégaux depuis le début de l'année, mais que la situation a dégénéré en juillet. Jusqu'à présent, le Québec a reçu 10 166 migrants ; et selon un sondage récent, les citoyens sont divisés au sujet de l'accueil qu'il faut leur réserver.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?