Montréal : quatre semaines pour se débarrasser des pitbulls

Montréal : quatre semaines pour se débarrasser des pitbulls

ven, 25/08/2017 – 12:52
Posté dans :
0 commentaire

Des propriétaires de pitbulls à Montréal ont reçu une lettre leur enjoignant de se débarrasser de leur chien.

Sources : Journal Metro, The Montreal Gazette et CBC NewsPhoto : Sean Henry, CBC

La Ville de Montréal ne veut plus de pitbulls sur son territoire et elle l'a fait savoir dans une lettre qu'elle a envoyée à 520 propriétaires qui ne se sont pas conformés au nouveau règlement municipal sur les animaux de compagnie. Les propriétaires ont quatre semaines pour se « départir » de leur chien, sinon la Ville menace de les poursuivre ou de saisir leur animal. Le permis spécial de garde, exigé par le nouveau règlement animalier mis en place par l'administration Coderre, ne leur sera pas accordé.

Du côté des refuges animaliers, personne n'a été mis au courant de cette démarche.

« C'est scandaleux de ne pas nous avoir mis au courant », clame Me Sophie Gaillard, avocate à la SPCA. « Ça témoigne de l'improvisation totale de la Ville, du début à la fin, sur ce règlement. »

Chez ces refuges, on craint une vague massive d'abandons : « Entre 15 et 20 % de ces chiens seront laissés dehors », croit Pierre Couture, propriétaire du Berger Blanc.

Chez Projet Montréal, principal parti de l'opposition à l'hôtel de ville, on parle d'une chasse aux sorcières.

« L'administration a fait du profilage afin de faire ensuite du porte-à-porte pour saisir les animaux », dénonce le conseiller Sterling Downey, responsable de ce dossier pour Projet Montréal. « Ces animaux ne représentaient pourtant aucun danger. C'est complètement ridicule. »

Rappelons que depuis l'an dernier les propriétaires montréalais de chien de race Pitbull doivent respecter une série d'obligations pour conserver leur animal, dont celui de détenir un permis spécial de garde.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?