Élections Canada courtise les jeunes à l'aide d'influenceurs

Élections Canada courtise les jeunes à l'aide d'influenceurs

sam, 08/06/2019 – 13:15
Posté dans :
8 commentaires

Selon un sondage récent, les libéraux dominent largement les intentions de vote des personnes âgées de 18 à 29 ans.

Voici la ou les sources de cet article : The Globe and Mail et Twitter / Voici la source de la photo : Marvin Lynchard, U.S. Department of Defense, Domaine public (Image rognée)

Élections Canada lancera sous peu une campagne promotionnelle pour inciter les plus jeunes à participer aux prochaines élections. Pour parvenir à ces fins, l'agence « indépendante » du gouvernement fédéral fera appel à 13 influenceurs qui expliqueront l'importance de se présenter aux urnes. Le hic, c'est que les troupes libérales jouissent aussi de l'appui de cette frange plus jeune de la population.

Un sondage réalisé en ligne entre le 27 et le 30 mai par la firme Abacus Data nous a appris que 35 % des personnes âgées de 18 et 29 ans avaient l'intention de voter pour le Parti libéral du Canada (PLC) le 21 octobre prochain. Les conservateurs et les néo-démocrates se partageraient quant à eux respectivement 23 % et 24 % des intentions de vote des participants.

Chez les 60 ans et plus, la distribution du vote est diamétralement opposée, alors que les conservateurs peuvent compter sur l'appui de 42 % des personnes appartenant à ce groupe. De leur côté, les libéraux et les néo-démocrates ne récoltent que 31 % et 11 % du soutien des personnes sondées. On estime que la marge d'erreur de l'étude est de plus ou moins 2,6 %, 19 fois sur 20.

Le directeur général des élections, Stéphane Perrault, a tenté de se faire rassurant et a déclaré que les vedettes du web avaient été soigneusement choisies de manière à écarter les candidats affilés à certains partis politiques. Il a aussi indiqué que les « stars » retenues se sont « engagées » par écrit à demeurer neutres lorsqu'ils s'exprimeront publiquement sur les enjeux politiques.

Cette nouvelle a fait réagir la sénatrice conservatrice Denise Batters qui, sur un ton visiblement narquois, a lancé la question suivante : « Que pourrait-il arriver de mal ? »

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?