Des agences occidentales ont piraté un moteur de recherche russe

Des agences occidentales ont piraté un moteur de recherche russe

ven, 28/06/2019 – 17:00
Posté dans :
2 commentaires

On parle généralement des pirates russes qui s'attaquent à l'Occident. Cette fois, le contraire s'est produit.

Voici la ou les sources de cet article : ReutersVoici la source de la photo : KremlinCC BY 4.0

D'ordinaire, c'est la Russie qui se retrouve sur le banc des accusés en matière d'espionnage et de piratage informatique. Qu'on pense à cette histoire nébuleuse qui fait intervenir le pays de Vladimir Poutine dans les élections américaines en 2016.

Mais cette fois, ce sont les Occidentaux qui ont été pris la main dans le sac. À l'aide d'un logiciel malveillant, des pirates informatiques travaillant pour le compte d'agences de renseignement occidentales auraient tenté de pénétrer dans le réseau du moteur de recherche russe Yandex en octobre et novembre 2018.

Ce logiciel malveillant, appelé « Regin », est utilisé par les « Five Eyes », c'est-à-dire par les agences de renseignement des États-Unis, du Royaume-Uni, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Canada. Il n'a pas été possible, cependant, de déterminer lequel de ces pays était à l'origine de l'attaque contre Yandex.

Le réseau Reuters, qui a rapporté la nouvelle, a voulu obtenir des commentaires de la part des « Fives Eyes », en vain ; même silence au bureau du directeur du renseignement national américain et au Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche.

On sait toutefois que le Government Communications Headquarters (GCHQ) du Royaume-Uni et la National Security Agency (NSA) américaine étaient responsables de la version précédente du logiciel, dont l'existence avait été divulguée en 2014 à la suite des révélations du lanceur d'alerte Edward Snowden, un ancien employé de la NSA.

Les sources de Reuters ont déclaré que les pirates semblaient être à la recherche d'informations techniques pouvant expliquer comment Yandex authentifie les comptes d'utilisateurs. Ces informations pourraient aider une agence d'espionnage à se faire passer pour un utilisateur de Yandex et à accéder à leurs messages privés.

Le géant russe du Web offre plusieurs services en sus de la recherche en ligne. Il compterait plus de 108 millions d'utilisateurs seulement en Russie. Il opère également en Biélorussie, au Kazakhstan ainsi qu'en Turquie.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?