Vague de chaleur : la Ville de Sherbrooke autorise... le burkini

Vague de chaleur : la Ville de Sherbrooke autorise... le burkini

lun, 08/07/2019 – 17:15
Posté dans :
40 commentaires

Ensaf Haidar a déploré que la Ville accepte ouvertement que les femmes portent ce type de vêtement pour se baigner.

Voici la ou les sources de cet article : Ville de Sherbrooke, Twitter #1, #2#3, #4 et #5 / Voici la source de la photo : Michael Coghlan, FlickrCC BY-SA 2.0

Dans un gazouillis publié vendredi, l'auteure Ensaf Haidar s'est insurgée de la décision de la Ville de Sherbrooke d'autoriser ouvertement le port du burkini dans ses piscines et sur ses plages municipales. Voici son billet :

Elle a ensuite relayé un message affirmant que de nombreux groupes associés à la gauche multiculturelle tentaient de faire croire à la population que les vêtements islamiques n'étaient pas un « symbole sexiste et discriminatoire contre la femme ».

Un internaute a souligné une contradiction pour le moins ironique : alors que la Ville autorise délibérément le port du burkini, elle interdit aux garçons de se baigner avec un maillot de bain qui dépasse les genoux !

Un utilisateur du réseau social a quant à lui déploré que certaines personnes crussent que tout leur était permis dès lors qu'elles invoquent leur religion.

Enfin, un internaute a qualifié ce geste de « soumission volontaire » de la part du Canada envers le « totalitarisme islamique ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?