Les antifas ne constituent pas une menace pour Ottawa

Les antifas ne constituent pas une menace pour Ottawa

mar, 09/07/2019 – 19:00
Posté dans :
4 commentaires

Des documents gouvernementaux témoignent des sympathies de l'administration Trudeau à l'endroit de la gauche identitaire.

Voici la ou les sources de cet article : The Rebel / Voici la source de la photo : cantfightthetendies, FlickrCC BY 2.0

La venue des « Gilets jaunes » sur la colline Parlementaire dans la capitale fédérale les 19 et 20 février derniers aura provoqué tout un branle-bas de combat au Bureau du Conseil privé (BCP), si l'on se fie à des documents obtenus par The Rebel en vertu de la Loi sur l'accès à l'information. On y apprend, notamment, que l'administration Trudeau s'inquiétait du convoi de camions parti de l'Alberta afin de manifester contre la réglementation d'Ottawa dans l'industrie pétrolière et gazière au pays.

À l'opposé, la présence d'antifas à l'événement n'a pas suscité l'émoi parmi les fonctionnaires du BCP, lesquels ont plutôt semblé prendre ces contre-manifestants à la légère, en dépit de leur historique de violences.

Parti-pris contre les « Gilets jaunes » au BCP

L'administration Trudeau avait déployé une stratégie de veille médiatique de façon à dresser le plus de détails possible entourant l'arrivée des « Gilets jaunes » à Ottawa. Bien que tolérant le rassemblement de ces derniers, le gouvernement était on ne peut plus clair quant à ses appréhensions à leur égard.

« Nous encouragerons toujours les Canadiens soutenant le secteur de l'énergie [au pays]. Les Canadiens d'un océan à l'autre comprennent l'importance d'acheminer nos ressources vers le marché. Il est essentiel que ce message ne soit pas récupéré par [des individus] dont le discours divise et cherche à dresser une partie du pays ou un groupe de personnes contre un autre », peut-on lire dans les documents obtenus par The Rebel.

Dans une note d'information destinée à l'interne, les fonctionnaires fédéraux paraissent même s'appuyer sur la perception qu'ont les contre-manifestants des « Gilets jaunes », ceux-ci étant accusés par leurs adversaires de s'opposer à l'immigration.

On ajoute également dans ces documents que les organisateurs de la contre-manifestation allaient surveiller « le parcours du convoi à travers le Canada » bien qu'ils n'aient fait état d'aucun plan visant à l'intercepter. Or, The Rebel rapporte que des individus ont tenté de bloquer une autoroute au Manitoba pour empêcher la caravane de poursuivre son chemin.

Enfin, les « Gilets jaunes » auraient été tenus à l'écart dans les espaces enneigés de la colline Parlementaire tandis que les contre-manifestants avaient accès aux secteurs pavés et dégagés. The Rebel rapporte aussi un incident au cours duquel son reporter couvrant l'événement a vu son équipement brisé par des antifas.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?