Londres pourrait punir les pays qui persécutent les chrétiens

Londres pourrait punir les pays qui persécutent les chrétiens

mer, 10/07/2019 – 15:30
Posté dans :
6 commentaires

C'est ce que promet l'un des candidats au poste de premier ministre du Royaume-Uni, Jeremy Hunt.

Voici la ou les sources de cet article : The Guardian et The Financial TimesVoici la source de la photo : CC0

Dans deux semaines, les 160 000 membres du Parti conservateur du Royaume-Uni choisiront le successeur de Theresa May au poste de premier ministre du pays. Deux candidats se font la lutte : Boris Johnson et Jeremy Hunt.

Or, ce dernier pourrait bien paver la voie à une nouvelle politique à l'endroit des chrétiens dans le monde. À la tête du Foreign Office, M. Hunt avait commandé une étude sur l'état de la communauté chrétienne dans certains pays, étude dont les conclusions ont été dévoilées dans un rapport publié en mai dernier.

Le constat de ce rapport est sans appel : les chrétiens sont « de loin le groupe religieux le plus persécuté » et subissent ce qui constitue un « génocide » dans certaines parties du monde. Jamais un gouvernement occidental n'avait été aussi loin. Ce qui tombe plutôt bien, car l'organisme Open Doors estime qu'en moyenne, 345 chrétiens sont tués chaque mois pour des raisons liées à la foi.

Le révérend Philip Mounstephen, le responsable de l'étude, recommande au gouvernement du Royaume-Uni d'adopter une définition précise de la christianophobie et d'imposer des sanctions aux pays qui persécutent les chrétiens. À ce sujet, Jeremy Hunt a été on ne peut plus clair sur ses intentions : souscrivant aux conclusions du révérend Mounstephen, il a déclaré qu'il appliquerait toutes ses recommandations s'il devenait premier ministre.

M. Hunt a déploré le silence de mort qui prévaut dans les médias et les chancelleries occidentales à propos de la persécution des chrétiens, un silence qu'il a mis sur le dos de la « rectitude politique ».

Dans l'antichambre de l'élite occidentale issue du croisement entre l'école libérale et l'extrême gauche, seul le mouton noir répudié par ses pairs, Donald Trump, avait jusqu'à présent osé s'élever contre le génocide perpétré à l'endroit des chrétiens.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?