Au tour de la Nouvelle-Écosse de céder au lobby transgenre

Au tour de la Nouvelle-Écosse de céder au lobby transgenre

jeu, 11/07/2019 – 10:15
Posté dans :
2 commentaires

Les Néo-Écossais n'ont plus à indiquer leur sexe sur leur permis de conduire et leur carte d'identité avec photo.

Voici la ou les sources de cet article : The Globe and Mail / Voici la source de la photo : CC0

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse vient d'annoncer que ses résidents qui refusent de s'identifier comme homme ou femme auront dorénavant la possibilité d'apposer un « X » ou de taire leur sexe sur leur permis de conduire et leur carte d'identité avec photo. Cette province maritime rejoint donc dans cette démarche l'Ontario, la Saskatchewan, l'Alberta, Terre-Neuve-Labrador, le Nouveau-Brunswick, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest.

Cette politique n'est que la seconde étape dans le processus de reconnaissance des transgenres en Nouvelle-Écosse, car depuis septembre, les Néo-Écossais peuvent apposer un « X » sur leur certificat de naissance plutôt que d'indiquer « homme » ou « femme ».

Notons également que ces derniers auront maintenant le loisir de retirer la mention de leur sexe sur leur carte d'assurance maladie, tandis que les résidents nés à l'extérieur de la Nouvelle-Écosse ont maintenant accès à des services leur permettant de supprimer cette information.

D'après la ministre provinciale des Services internes, Patricia Arab, ces mesures visent à refléter la « diversité » de la population, ajoutant que le gouvernement avait été influencé par des personnes qui soutenaient que les vieux documents ne reflétaient pas leur « identité ».

« L'une des priorités de notre gouvernement est de s'assurer que nous sommes aussi inclusifs et diversifiés que possible, et de faire en sorte que les résidents se sentent en sécurité et qu'ils ont une place ici », a lancé Mme Arab avant d'ajouter « qu'il ne s'agissait pas de la dernière étape de la discussion ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?