Le Canada n'est pas l'auditeur des tweets de Donald Trump

Le Canada n'est pas l'auditeur des tweets de Donald Trump

ven, 19/07/2019 – 11:40
Posté dans :
8 commentaires

Un chroniqueur en a plus qu'assez des journalistes canadiens qui s'indignent tous les jours devant les propos du président.

Voici la ou les sources de cet article : True North / Voici la source de la photo : Gage Skidmore, Flickr, CC BY-SA 2.0

Alors que les libéraux et conservateurs approchent à grands pas vers les élections fédérales, les chefs de ces deux partis politiques se font presser par les journalistes de masse pour qu'ils dénoncent les « tweets racistes » de Donald Trump. C'est du moins le constat auquel en arrive le chroniqueur Andrew Lawton du média indépendant True North après avoir passé en revue la couverture médiatique des derniers jours.

Rappelons que le président américain a causé bien des émois en suggérant sur Twitter que certaines élues démocrates devraient quitter les États-Unis et retourner dans leur pays d'origine plutôt que de faire la leçon aux Américains. Sans surprise, cette sortie a aussi engendré son lot de doléances de ce côté-ci de la frontière canado-américaine. M. Lawton déplore toutefois que les médias semblent engagés dans une lutte acharnée pour décrocher le titre du quotidien le plus « progressiste ».

Le chroniqueur a souligné que peu importe la manière dont on interprète les gazouillis de M. Trump, cette affaire porte sur une interaction entre le président des États-Unis et des membres du Congrès. Bref, une sortie qui n'a aucun impact sur le Canada ou les élections d'octobre prochain.

Même si Justin Trudeau a publiquement condamné les propos de Donald Trump, le premier ministre n'a toutefois pas comblé l'attente des journalistes. En fait, ces derniers lui ont reproché de ne pas avoir suffisamment critiqué son homologue américain sur la place publique. Andrew Layton a noté que M. Scheer avait aussi fait l'objet de représailles journalistiques pour des raisons semblables.

Soulignons que le média Vice est allé jusqu'à insinuer que M. Trudeau manquait de solidarité envers les Canadiens de couleur en omettant de dénoncer plus vigoureusement les tweets du président des États-Unis. Selon le chroniqueur de True North, cette obsession des médias pour M. Trump ne s'estompera pas dans les prochains mois.

Enfin, il n'a pas manqué de mettre en lumière que même les médias américains avaient reproché à la communauté internationale de ne pas s'être suffisamment indignée devant les gazouillis de leur chef d'État. Quoi qu'il en soit, Andrew Lawton a rappelé que le Canada n'était pas l'auditeur des tweets de Donald Trump.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?