La transgenre Jessica Yaniv s'est déniché un nouveau combat

La transgenre Jessica Yaniv s'est déniché un nouveau combat

mar, 23/07/2019 – 13:50
Posté dans :
10 commentaires

Elle veut organiser un party de piscine réservé aux personnes de « 12 ans et plus » et interdire l'accès aux parents.

Voici la ou les sources de cet article : Life Site News / Voici la source de la photo : Capture d'écran

Jessica Yaniv, un homme biologique qui s'identifie dorénavant comme une femme, a demandé la permission au conseil du canton de Langley en Colombie-Britannique d'organiser un « topless LGBT swim party » pour toute personne âgée de 12 ans ou plus dans les piscines municipales de la ville. Plaidant qu'il s'agit d'une mesure permettant de favoriser la « sécurité » et « l'inclusion », Mme Yaniv croit qu'il est préférable d'interdire aux parents et aux gardiens d'accéder aux sites.

L'activiste a décidé d'entreprendre cette nouvelle bataille après qu'une première fête de ce genre eut été annulée à Langley. Il faut dire que Mme Yaniv a l'habitude de se « battre pour ses principes », notamment lorsqu'elle se sent « discriminée ». Plus particulièrement, celle qui portait autrefois le prénom de « Jonathan » mène une véritable croisade judiciaire contre plusieurs esthéticiennes parce qu'elles ont refusé de procéder à l'épilation de ses parties génitales masculines.

Fait à noter : celle qui souhaite organiser un événement où de petites filles d'à peine 12 ans pourraient exposer leur poitrine dénudée à la vue de tous a déjà tenu des propos « inquiétants » sur des enfants. La principale intéressée dément ces allégations, mais de nombreuses captures d'écrans de messages qui semblent provenir de son compte font croire qu'elle tire avantage de son statut de transgenre pour discuter avec des adolescentes de sujets pour le moins curieux.

Les conversations entretenues par Mme Yaniv poussent même certains observateurs à alléguer qu'elle aurait une certaine fascination pour les petites filles qui ont leurs menstruations. « Avez-vous déjà vu un cordon de tampon pendre de la [vulve] d'une autre fille ? Est-il étrange de demander un tampon à une [fillette] de 10 ans ? », aurait demandé l'activiste sur les réseaux sociaux.

Quoi qu'il en soit, soulignons qu'il peut s'avérer risqué de tenir tête à Jessica Yaniv. Une femme qui milite pour le droit à la liberté d'expression, Lindsay Shepherd, l'a appris à ses dépens : elle s'est fait bannir de Twitter après avoir affronté la transgenre sur le réseau social.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?