Interculturalisme ou multiculturalisme ? Tensions au PLQ

Interculturalisme ou multiculturalisme ? Tensions au PLQ

ven, 09/08/2019 – 12:36
Posté dans :
10 commentaires

Un ex-candidat libéral qui avait accusé la CAQ de chercher à « nettoyer l'immigration » défend l'idéologie multiculturelle.

Voici la ou les sources de cet article : La PresseVoici la source de la photo : Quebec UK, Flickr, CC BY 2.0 (Image rognée)

Advenant une victoire du Parti libéral du Québec (PLQ) aux prochaines élections, le président de l'aile jeunesse de la formation politique, Stéphane Stril, a suggéré plus tôt cette semaine à ses pairs de délaisser la notion de « multiculturalisme canadien » pour préconiser le concept « d'interculturalisme » afin d'intégrer les immigrants. Or, cette proposition n'a pas fait que des heureux au sein des rangs libéraux.

Parmi les mécontents se trouve le président de la Commission des communautés culturelles du PLQ, Mohammed Barhone. D'après lui, un tel changement de cap aurait comme effet de « diviser » la population, condamnant ainsi les cultures minoritaires à « s'assimiler ». Il a poussé le bouchon jusqu'à affirmer que prôner l'interculturalisme viendrait à créer une hiérarchie entre les Québécois.

Bien que ces deux notions impliquent que différentes cultures peuvent cohabiter, elles comportent toutefois certaines différences majeures. Le multiculturalisme à la Justin Trudeau, selon M. Stril, ne répond pas aux aspirations des Québécois. « Lui, il est très multiculturel, parce que dans la réalité canadienne, pour les autres provinces, c'est le modèle le plus adapté pour eux, mais dans le contexte québécois, le modèle, c'est l'interculturalisme », a-t-il déclaré lors d'une entrevue accordée à TVA.

Maintenant, qu'est-ce donc que l'interculturalisme ? « L'interculturalisme, c'est de reconnaître la présence d'un groupe majoritaire, qui est la communauté francophone au Québec. C'est affirmer que la langue commune c'est le français et que l'intégration des immigrants doit passer par l'apprentissage de cette langue » ; enfin, c'est aussi « de miser sur les échanges interculturels, sur le dialogue entre la majorité et les minorités », a expliqué Stéphane Stril.

Mentionnons que M. Barhone, défait lors des dernières élections dans la circonscription de Taillon par le député et ministre caquiste Lionel Carmant, avait accusé François Legault d'avoir l'intention de faire un nettoyage de l'immigration et d'interdire les services publics aux femmes portant le voile. Visiblement, cette stratégie ne lui avait pas été d'une grande aide.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?