Exit le multiculturalisme avec le Parti populaire du Canada

Exit le multiculturalisme avec le Parti populaire du Canada

mar, 13/08/2019 – 16:15
Posté dans :
12 commentaires

La formation politique promet d'aligner les immigrants « sur les valeurs et les normes canadiennes ».

Voici la ou les sources de cet article : Parti populaire du CanadaGlobal News et Gouvernement du CanadaVoici la source de la photo : Andrew Scheer, FlickrCC0 1.0

Maxime Bernier ne se contentera manifestement pas de formuler de simples critiques à l'endroit du multiculturalisme officiel lors des prochaines élections. En effet, l'ex-député conservateur a décidé d'en finir une fois pour toutes avec cette doctrine, promettant d'éliminer tout financement destiné à la promouvoir s'il est porté au pouvoir cet automne. Le chef du Parti populaire du Canada (PPC) préfère plutôt mettre « l'accent sur l'intégration des immigrants dans la société canadienne ».

Dans le même ordre d'idées, le PPC promet de réduire le total d'immigrants et de réfugiés acceptés chaque année « pour le faire passer de 350 000 à entre 100 000 et 150 000 ». Le parti compte également veiller « à ce que chaque personne souhaitant immigrer au Canada passe une entrevue en personne et réponde à une série de questions spécifiques afin d'évaluer dans quelle mesure elle s'aligne sur les valeurs et normes canadiennes ».

Libéraux et néo-démocrates déchirent leur chemise sur la place publique

Les promesses du PPC ont fait bondir les libéraux et le Nouveau Parti démocratique. Un porte-parole du ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme canadien, Pablo Rodriguez, a émis une déclaration accusant « des politiciens conservateurs de disséminer des fausses informations concernant ou opposant l'immigration, le multiculturalisme et la diversité en société [...] ».

La porte-parole néo-démocrate en matière de multiculturalisme et d'immigration, Jenny Kwan, s'est pour sa part scandalisée publiquement, qualifiant le plan du PCC de « tout à fait choquant ».

C'est cette même Jenny Kwan qui martelait, en octobre 2018, que « le racisme systémique [avait] prit racine au pays dès l'arrivée des colons blancs et le début du processus de colonisation » au Canada. Notons que la députée de Vancouver-Est en Colombie-Britannique occupe le poste de vice-présidente du Comité permanent de la citoyenneté et de l'immigration à Ottawa depuis 2016.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?