Les détenus mieux nourris que les personnes âgées dans les CHSLD

Les détenus mieux nourris que les personnes âgées dans les CHSLD

mar, 31/07/2018 – 07:00
Posté dans :
3 commentaires

Le coût moyen des repas servis aux détenus est de 3,25 $, mais de 2,17 $ dans un CHSLD.

Voici la ou les sources de cet article : Radio X et Le Journal de MontréalVoici la source de la photo : CC0

En entrevue à la station radiophonique Radio X, Jean-Claude Bernheim, enseignant en criminologie et ardent défenseur des détenus, a fait une révélation qui a surpris les animateurs : au Québec, le coût moyen d'un repas servi aux détenus est de 3,00 $ à 3,25 $. Pourquoi cette surprise ? Parce que le coût moyen des repas servis dans les CHSLD est de 2,17 $.

« On peut penser qu'effectivement la qualité est pas nécessairement toujours au rendez-vous », de dire M. Bernheim, qui ne s'est pas attardé sur la question.

Ces différences notables étaient pourtant déjà connues. La Coalition Avenir Québec (CAQ) avait d'ailleurs dénoncé la situation l'an dernier. Dans un article paru dans le Journal de Montréal en mars 2017, la CAQ déplorait que les détenus de la nouvelle prison de Sept-Îles fussent mieux traités que les personnes âgées dans les CHSLD.

On apprenait par exemple qu'ils allaient bénéficier d'« électroménagers haut de gamme en inox » et de « télévisions plasma munies d'un système d'écouteurs ». Le député de la CAQ, André Spénard, s'insurgeait également contre le fait que les repas coûtaient plus cher dans les prisons québécoises que dans les CHSLD. À l'époque, on parlait de 3,27 $ versus 2,14 $, chiffres de 2015-2016. M. Bernheim s'est donc trompé de quelques sous.

Étrangement, le Parti québécois se disait satisfait de la situation. « Il n'y a pas de luxe dans le nouveau centre de détention », avait déclaré la députée Lorraine Richard.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?