La caravane de migrants cause des ravages sur son passage

La caravane de migrants cause des ravages sur son passage

mer, 14/11/2018 – 08:15
Posté dans :
3 commentaires

Des migrants en route vers les régions aisées du continent nord-américain sèment la pagaille dans une municipalité mexicaine.

Voici la ou les sources de cet article : The RebelVoici la source de la photo : boitchy, FlickrPublic Domain Mark 1.0

En mission spéciale, le chroniqueur David Menzies, du média indépendant The Rebel, s'est rendu à Sayula au Mexique pour prendre le pouls de la population locale après l'arrivée de la caravane de migrants qui arpente le pays pour accéder aux terres promises des régions septentrionales.

Accompagné d'un interprète le 9 novembre dernier, M. Menzies a demandé à un journaliste hispanophone de lui décrire ce que les Mexicains pensaient de cette vague soudaine de nouveaux arrivants. Bien que l'homme ait admis que la population était divisée sur le sujet, il a avoué que des migrants causaient de nombreux problèmes. Par exemple, le journaliste a expliqué que certains avaient « saccagé des commerces et avaient manqué de respect envers les femmes » tout en encombrant les rues de piles d'ordures.

Pas de reconnaissance malgré l'hospitalité mexicaine

Le journaliste s'est dit inquiet de la situation, car selon lui, Donald Trump décidera probablement de les refouler à la frontière plutôt que de les accueillir à bras ouverts. Il a affirmé que des individus avaient rapporté des incidents violents causés par le passage de migrants en route vers Sayula. Le journaliste a peine à croire que les malfrats qui ont infiltré cette caravane vont changer de mode de vie une fois arrivés à destination.

Même si les autorités locales ont offert aux migrants de se prévaloir des dispositions légales sur l'immigration et le statut de réfugié, certains d'entre eux n'ont pas hésité à menacer le personnel de l'Institut National de l'Immigration du Mexique. De plus, quelques-uns ont été filmés au moment où ils préparaient des cocktails Molotov.

Des criminels marchent tout droit vers le nord

Rappelons que près de 7 000 migrants, issus principalement du Honduras, se sont mis en route vers les États-Unis et même le Canada. Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis estime que plus de 270 individus qui se sont joints au cortège possèdent des antécédents judiciaires, certains d'entre eux faisant même partie d'organisations criminelles.

On mentionne aussi le fait qu'une partie de ces indésirables soient des criminels particulièrement violents. Certains ont déjà été condamnés pour des agressions à main armée, des vols qualifiés, voire des agressions sexuelles contre des mineurs ou des femmes.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?