Environnement : des scientifiques avouent avoir fait des erreurs

Environnement : des scientifiques avouent avoir fait des erreurs

sam, 17/11/2018 – 18:15
Posté dans :
4 commentaires

Une étude parue le 31 octobre dans la revue Nature suggérait que les océans se réchauffaient plus vite que prévu.

Voici la ou les sources de cet article : The National Post et Générations Nouvelles TechnologiesVoici la source de la photo : CC0

Des scientifiques à l'origine d'une importante étude selon laquelle les océans se réchauffent plus rapidement qu'on ne l'aurait cru affirment que leurs travaux contenaient de graves erreurs qui ont altéré leurs conclusions.

L'étude en question, publiée le 31 octobre dans la revue Nature, impliquait une panoplie de chercheurs venant des États-Unis, de la Chine, de la France et de l'Allemagne. Leur recherche concluait que la chaleur emmagasinée par les océans avait été largement sous-estimée par la communauté scientifique. Cette chaleur, selon eux, allait en conséquence contribuer au réchauffement climatique dans une proportion plus forte que prévu.

La conclusion centrale de l'étude sur le réchauffement des océans ne serait pas en jeu, mais les erreurs de calcul auraient considérablement accru la marge d'erreur de ses résultats.

Pour Gavin Schmidt, directeur du Goddard Institute for Space Studies, de la NASA, cette constatation n'est pas surprenante puisque, selon lui, les mesures relatives à l'absorption de la chaleur emmagasinée par les océans sont depuis longtemps entachées d'erreurs de données.

Chez la revue Nature, on dit avoir pris les moyens nécessaires pour rectifier le tir. « Maintenir l'exactitude des données scientifiques est d'une importance primordiale pour nous, les éditeurs, et nous reconnaissons notre responsabilité de corriger les erreurs dans les articles que nous avons publiés », a-t-on déclaré.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?