Un groupe d'extrême gauche menace une prison pour migrants

Un groupe d'extrême gauche menace une prison pour migrants

ven, 28/12/2018 – 13:20
Posté dans :
19 commentaires

Ces radicaux affirment vouloir s'en prendre aux ouvriers qui construisent le nouveau centre de détention pour immigrants.

Voici la ou les sources de cet article : MTL Contre-Info et La Presse / Voici la source de la photo : CC0

Le site d'extrême gauche Montréal Contre-Information (MTL Contre-info) tente d'inciter le public à s'en prendre aux civils travaillant sur le site où sera construit le nouveau centre de détention d'immigrants à Laval. Selon ce qu'on peut lire sur le site Web, les auteurs de cette missive ont pour « objectif de faire stopper la construction de cette nouvelle prison pour migrants ». « Les responsables de l'enfermement ne doivent plus dormir paisiblement », déclarent-ils.

Les extrémistes de gauche ne veulent épargner personne

« Pour empêcher la construction de cette prison pour migrants, différentes formes d'attaques dirigées envers ceux qui veulent la construire, ceux qui en dessinent les plans, ceux qui versent le ciment, ceux qui ont l'intention d'y enfermer les gens, ceux qui en bénéficient… sont indispensables », affirment-ils. Ne voulant oublier personne au passage, MTL Contre-info préconise des interventions « décentralisées » pour éradiquer « la domination dans tous ses aspects », ce qui inclut, notamment, « tout État et ses frontières ».

Cette plateforme en ligne radicale indique d'ailleurs à ses adeptes qu'aucune concession ne doit être accordée. Selon les auteurs de cet appel à la désobéissance civil, les gauchistes doivent éviter d'entreprendre toute action pacifiste pour défendre les causes qui leur sont chères, car au bout du compte, MTL Contre-info rappelle qu'il faut « détruire l'État plutôt que de renforcer sa légitimité ».

Les policiers sont sur le qui-vive

Le personnel du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) surveille de près le site Web extrémiste et tente par tous les moyens de démasquer les individus qui véhiculent ces messages haineux. Notons que de nombreux actes criminels y ont été revendiqués, dont un incendie qui a causé des dommages évalués à plus d'un million de dollars, des voies de fait commis à l'aide de bouteille ainsi qu'une infestation de criquets dans un cabinet d'architectes mandatés pour construire le nouveau centre de détention pour migrants.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?