Le Danemark : un pays qui maîtrise son immigration avec fermeté

Le Danemark : un pays qui maîtrise son immigration avec fermeté

ven, 28/12/2018 – 11:34
Posté dans :
4 commentaires

Le royaume scandinave multiplie les initiatives afin de freiner le flux de migrants illégaux cherchant à y trouver refuge.

Voici la ou les sources de cet article : TVA / The Atlantic Voici la source de la photo : CC0

Le Danemark n'est pas un pays qui fait normalement les manchettes. Et si l'on parle de ce petit royaume de 5,8 millions d'âmes, c'est parce qu'il se démarque sur un sujet bien d'actualité.

En effet, le Danemark serait en voie de devenir l'un des pays de l'Union européenne les plus stricts en matière d'immigration illégale. N'en déplaise aux partisans de frontières complètement ouvertes entre les États.

Aux grands maux les grands moyens

Le gouvernement danois multiplie les initiatives de façon à rétablir le contrôle à ses frontières terrestres depuis que la vague migratoire l'a frappé de plein fouet entre 2013 et 2015. Le nombre de demandes d'asile avait alors presque triplé, passant d'un peu plus de 7 500 à 21 000 au cours de cette période.

C'est ainsi que Copenhague a choisi de faire de la publicité dans certains journaux afin d'avertir les candidats potentiels à l'émigration vers le Danemark que les conditions d'installation sur son territoire seraient durcies. Et il ne s'agissait pas de paroles en l'air. Les migrants qui franchissent la frontière du royaume voient désormais leurs biens de valeur saisis, sans compter que la majorité au Parlement danois vient de proposer que soit limité le regroupement familial et que soient réduites les prestations sociales accordées aux migrants.

Par ailleurs, le gouvernement vient d'approuver la construction sur une île déserte en 2021 d'un nouveau centre de détention destiné aux demandeurs d'asile ayant essuyé un refus et qui ont un casier judiciaire ou ne peuvent pas être renvoyés dans leur pays.

Notons que le ministère de l'Immigration et l'intégration danois décide depuis 2017 du nombre de réfugiés issus du programme des quotas des Nations unies qui seront acceptés dans le royaume. Le ministère n'en a accepté aucun cette année.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?