Une femme accusée d'avoir fait passer des migrants illégaux

Une femme accusée d'avoir fait passer des migrants illégaux

jeu, 24/01/2019 – 18:00
Posté dans :
3 commentaires

Olayinka Celestina Opaleye faisait partie d'un réseau de passeurs sur le chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle.

Voici la ou les sources de cet article : Recorder, TVA Nouvelles et Parti conservateur du Canada / Voici la source de la photo : Gemes Sandor, WikimediaCC BY-SA 3.0

Une femme a été accusée, mercredi, d'avoir organisé l'entrée de nombreux migrants illégaux à partir du chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle, durant l'été 2017. Olayinka Celestina Opaleye faisait partie d'un réseau qui passait illégalement des demandeurs d'asile en échange d'argent.

Les accusations ont été portées au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés. La prochaine audience de Mme Opaleye aura lieu le 27 mars.

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, a profité de l'annonce de ces accusations pour critiquer la gestion des frontières du gouvernement Trudeau, mentionnant au passage que « l'accès au Canada est vendu au plus offrant ». « [...] les libéraux de Trudeau ridiculisent notre système d'immigration au point où des gens venant de l'État de New York et ayant assez d'argent peuvent passer avant les réfugiés légitimes qui fuient la terreur, la violence et la persécution à l'étranger », a-t-il déclaré par communiqué.

Notons qu'en 2018, 19 419 demandeurs d'asile sont entrés illégalement au Canada. En ajoutant les 20 593 entrées illégales de 2017, le Canada a ainsi reçu 40 012 migrants illégaux au cours des deux dernières années.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?