Le poids de la bureaucratie pèse lourd chez les entreprises

Le poids de la bureaucratie pèse lourd chez les entreprises

ven, 22/03/2019 – 18:00
Posté dans :
0 commentaire

Les règlements affectant le secteur privé sont si nombreux au Canada que les libéraux ne sont pas capables de les compter.

Voici la ou les sources de cet article : Blacklock's et Statistique CanadaVoici la source de la photo : CC0

Selon Statistique Canada, les entreprises canadiennes ont été forcées d'envoyer pas moins de 60 759 228 déclarations obligatoires à différentes instances gouvernementales en une année seulement. Ces envois incluent les T4, les déclarations fiscales provinciales et fédérales, les acomptes provisionnels, les remises de taxe, les versements de retenues à la source, les relevés d'emploi, ainsi que d'autres formalités administratives.

On nous apprend que des sociétés comptant moins de cinq employés et dégageant des revenus annuels d'à peine 30 000 $ ont dû faire en moyenne 50 déclarations. Après avoir étudié 137 000 entreprises situées d'un océan à l'autre, Statistique Canada conclut que 31 % d'entre elles comptaient moins de 20 employés. L'organisation fédérale demeure cependant muette quant au coût annuel rattaché à ces obligations réglementaires.

Ces données font écho à l'intervention du député conservateur Michael Chong lors d'une réunion, en février, du Comité permanent de l'industrie, des sciences et de la technologie. Ce dernier avait lancé la question suivante aux libéraux : « Avez-vous évalué le nombre de règlements que nous avons au Canada à travers les différents paliers de gouvernement ? »

La sous-ministre adjointe du ministère de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Frances McRae, s'est contentée de lui répondre qu'elle ne croyait pas qu'une telle compilation avait été faite.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?