L'Iran nommé à un comité de l'ONU sur la condition féminine

L'Iran nommé à un comité de l'ONU sur la condition féminine

sam, 23/03/2019 – 09:00
Posté dans :
14 commentaires

La nomination est survenue peu de temps après que ce pays eut condamné une avocate des droits de la personne.

Voici la ou les sources de cet article : UN WatchVoici la source de la photo : Tasnim News Agency, WikimediaCC BY 4.0

Le 11 mars dernier, la Commission de la condition de la femme de l'ONU a désigné l'Iran pour siéger à son Groupe de travail chargé des communications. Cette décision survient peu de temps après que la république islamiste eut condamné Nasrin Sotoudeh, une avocate des droits de la personne, à une peine de 38 ans de prison et de 148 coups de fouet.

Mme Sotoudeh avait été arrêtée en juin dernier et faisait face à sept chefs d'accusation, dont « divulgation d'informations dirigées contre l'État, espionnage et apparition devant l'autorité judiciaire sans hidjab islamique ».

La nomination de la république islamiste a été confirmée par l'Irlandaise Geraldine Byrne Nason, présidente de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies.

Selon l'Indice mondial de l'écart entre les genres de 2017, publié par le Forum économique mondial, les pays les plus récalcitrants en matière d'égalité entre les hommes et les femmes étaient le Yémen, le Pakistan, la Syrie, le Tchad, le Mali, l'Arabie saoudite... et l'Iran.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?