Les communistes se mettent en branle à Montréal

Les communistes se mettent en branle à Montréal

sam, 13/04/2019 – 14:00
Posté dans :
8 commentaires

Le Parti communiste révolutionnaire a installé une affiche dans le quartier Saint-Michel pour rassembler ses troupes.

Voici la ou les sources de cet article : ISKRAVoici la source de la photo : Pascal Bergeron, Le PeupleCC BY 4.0

Une affiche faisant la promotion de la manifestation communiste qui se déroulera le 1er mai à l'occasion de la « Journée internationale des travailleurs » a été installée dans le quartier Saint-Michel à Montréal. Le message ne pourrait être plus clair : le « Parti communiste révolutionnaire (PCR) » appelle ses fidèles à prendre part au rassemblement communiste qui se tiendra au square Phillips.

Sur son site web, l'organisation d'extrême gauche se targuait en janvier d'entamer « sa douzième année d'existence en lançant une vaste offensive politique contre la bourgeoisie impérialiste canadienne ». S'exprimant sous le couvert de l'anonymat, les auteurs déclaraient que des initiatives comme la manifestation montréalaise du 1er mai permettraient de faire « grandir la révolte des masses populaires » et de mener « la confrontation avec l'État bourgeois canadien à un niveau supérieur ».

Ne s'arrêtant pas là, ces détracteurs de l'État de droit indiquaient que leur groupe ferait la promotion du socialisme « comme seule perspective politique émancipatrice et comme seule alternative au système capitaliste qui domine le monde actuel ».

Les auteurs ont d'ailleurs veillé à bien se démarquer « des [autres] organisations et des militantEs [d'extrême gauche] ». Considérant les politiques de ces fratries trop « modérées », le PCR croit plutôt qu'il faut « organiser la lutte révolutionnaire du prolétariat dès maintenant, même si cela ne promet pas forcément de gains immédiats, car c'est la seule manière de satisfaire un jour toutes les revendications justes des masses ».

Et d'ajouter : « Ce sera la quatrième année consécutive où nous frappons au même endroit, en plein cœur du monstre hideux qu'est le capitalisme canadien, là où se concentre la richesse produite par notre classe et dont elle est dépossédée, là où s'accumulent les trésors pillés aux peuples du monde entier et souillés par leur sang, là où s'adonnent à leurs tractations sordides les oppresseurs de l'humanité », ont écrit les auteurs après avoir qualifié le square Phillips de « quartier général de la bourgeoisie impérialiste canadienne à Montréal ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?