« Sit-in » contre la laïcité au Vieux Port de Montréal

« Sit-in » contre la laïcité au Vieux Port de Montréal

ven, 12/04/2019 – 21:45
Posté dans :
24 commentaires

Un groupe d'étudiants manifeste devant les bureaux du ministère de l'Immigration du Québec au nom de la Charte canadienne.

Voici la ou les sources de cet article : Facebook #1#2 et Clip audio du reportage sur le terrain / Voici la source de la photo : Le PeupleCC BY 4.0

C'est en scandant les slogans « leur coeur, leur choix : annulez la loi ! », « no debate : tolerate ! » (aucun débat : tolérez !) ou « Loi de la CAQ : Loi de la haine ! » que les organisateurs d'une manifestation contre le projet de loi sur la laïcité du gouvernement caquiste ont procédé à l' « occupation » des bureaux du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion situés au 287 rue Notre-Dame Ouest, vendredi.

Ils étaient environ quinze sur l'heure du midi à être assis à l'extérieur de l'édifice gouvernemental et à attirer ainsi le regard des passants avec leurs pancartes et leur mégaphone. On comptait parmi les jeunes contestataires qui composaient le petit groupe quelques femmes plus âgées.

L'ambiance était au demeurant bon enfant. Cinq voitures de police de même que des représentants de CTV News et de La Gazette complétaient le portrait.

Une compréhension tordue de l'enjeu ?

L'événement, annoncé sur Facebook, se voulait une manifestation contre le projet de loi sur la laïcité du gouvernement caquiste. Un projet de loi « de nature xénophobe » qui « pénalise injustement les groupes religieux minoritaires », peut-on y lire.

On nous souligne « que la clause dérogatoire, toutefois applicable sous certaines circonstances, permettra au gouvernement provincial de subvertir aux droits et libertés indiqués dans la Charte canadienne ».

On ajoute que la « province » qu'est le Québec décourage l'immigration, alors « qu'un aspect majeur de l'identité canadienne et de l'identité québécoise réside dans les notions de diversité, multiculturalisme et tolérance ».

Se présentant comme des « étudiants », les organisateurs de la manifestation disaient aussi vouloir apporter leur soutien à leurs enseignants.

Et ils sont restés fidèles à eux-mêmes en public. Un d'entre eux a pris le micro pour expliquer à l'auditoire ce qu'était le « Québec d'aujourd'hui », en profitant au passage pour prendre la défense du corps professoral.

Une autre manifestation, cette fois-ci organisée sur Facebook par Warda Naili, une femme convertie à l'islam qui est souvent invitée par les médias à s'exprimer sur le port du niqab, et coordonnée par l'Alliance Musulmane Canadienne, doit avoir lieu le dimanche 14 avril.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?