Manifestation fourre-tout à Montréal contre la laïcité

Manifestation fourre-tout à Montréal contre la laïcité

lun, 15/04/2019 – 08:30
Posté dans :
12 commentaires

Élus, intellectuels, organisations religieuses et sympathisants gauchistes dénoncent le projet de loi 21 de la CAQ.

Voici la ou les sources de cet article : Alliance musulmane canadienne et Reportages sur le terrain Voici la source des photos : Le PeupleCC BY 4.0

Tout un bataillon de manifestants des plus hétéroclites s'est donné rendez-vous, dimanche, sur la Place Émilie-Gamelin, à Montréal, afin de dénoncer le projet de loi 21 du gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ).

Les protestataires, galvanisés par les discours de l'évêque du diocèse anglican de la métropole Mary Irwin Gibson, du célèbre philosophe québécois Charles Taylor et du chef de l'opposition au conseil municipal de la Ville de Montréal Lionel Perez, pour ne nommer que ceux-là, ont ensuite pris d'assaut le boulevard René-Lévesque en direction Ouest pendant près d'une heure.

Le cortège de manifestants a terminé son parcours devant les bureaux de la CAQ, au carrefour des rues McGill et President-Kennedy, où d'autres allocutions étaient prévues.

La logique des droits de la personne

Aux quelques femmes portant le niqab ou le hijab venues participer à l'événement se mêlaient des gens de confession sikhe ou juive de même que des représentants de la Ligue communiste et du Parti Vert du Québec. Un drapeau arc-en-ciel flottait également parmi la multitude de panneaux qui s'élevaient au-dessus de la foule bigarrée.

Le clou du spectacle, avant que la marche ne se mette en branle, était sans aucun doute l'apparition de Charles Taylor, qui aura pris le temps de s'adresser à un public conquis d'avance pour vilipender toujours plus le projet de loi sur la laïcité des caquistes.

Rejetant l'argument selon lequel le projet de loi 21 serait modéré puisqu'il n'affecte qu'une petite minorité d'individus au Québec, le coprésident de la défunte Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles y a opposé la « logique des droits humains » qui s'applique, selon lui, à tout le monde.

« Cette logique veut dire que je ne dois pas me présenter si je suis attaqué seulement », a déclaré un Charles Taylor militant : « [...] si quelqu'un d'autre est attaqué, je [sic], et tous les autres, doivent [sic] se présenter ensemble », a-t-il expliqué pour mieux échauffer l'auditoire.

« Le principe fondamental, c'est la solidarité », a conclu l'illustre intellectuel et le projet de loi 21 brise cette « solidarité » qui caractérise les Québécois, selon lui.

Il ne restait plus au chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez, qu'à déchaîner les passions pour que soit lancée la meute dans les rues de la métropole québécoise.

La manifestation était coorganisée par le Conseil des musulmans du Canada, le Conseil des rabbins de Montréal, la World Sikh Organisation Canada et le Diocèse anglican de Montréal, entre autres. Des centaines de personnes ont répondu à l'appel. Aucun incident n'a été signalé.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?