Les agents frontaliers menacés par des gauchistes anarchistes

Les agents frontaliers menacés par des gauchistes anarchistes

mer, 17/04/2019 – 12:15
Posté dans :
8 commentaires

Des militants de l'extrême gauche diffusent des informations sur le personnel de l'Agence des services frontaliers du Canada.

Voici la ou les sources de cet article : MTL Contre-InfoVoici la source de la photo : Michael Jastremski, Open PhotoCC BY-SA 3.0

Des anarchistes ont fait appel au site web d'extrême gauche Montréal Contre-Information (MTL Contre-info) pour divulguer l'identité de personnes qui travaillent pour le compte de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), une organisation qui, selon leurs dires, déporte les immigrants « au nom de la loi d'un État-nation colonial ».

Sur un ton qui se veut menaçant, les auteurs de ce billet n'hésitent pas à affirmer que « les agent.e.s qui exécutent ses fonctions vitales ont des noms et des adresses ». « Vous trouverez ci-dessous les noms de tous les membres de la division de l'exécution et du renseignement de la branche opérationnelle [québécoise] de l'ASFC, [catégorisés] par titre du poste », déclarent les gauchistes extrémistes sous le couvert de l'anonymat.

Les « nobles chevaliers » ajoutent ensuite qu'ils souhaitent que les informations affichées servent « de ressources pour une diversité de projets opposant le système frontalier ». S'adressant à leurs disciples de la bien-pensance, les auteurs envoient un message qui ne pourrait pas être plus clair : tous les agents, peu importe leur fonction, mettent « à risque les migrant.e.s et leurs communautés ».

Rappelons que MTL Contre-info a été utilisé à de nombreuses reprises pour donner une tribune à des discours pour le moins douteux. Il y a quelques semaines, le site a notamment servi de plateforme pour louanger le saccage d'immeubles et puis pour encenser un acte de vandalisme.

En juillet, le site web avait été utilisé pour lancer une campagne contre la construction du centre de détention pour migrants à Laval. Enfin, des propos semblables avaient ensuite été véhiculés en décembre dans une missive exhortant le public à s'en prendre aux civils travaillant à la construction de cet établissement.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?