Après s'être fait traiter de raciste, il obtient des excuses

Après s'être fait traiter de raciste, il obtient des excuses

lun, 22/04/2019 – 12:45
Posté dans :
5 commentaires

Un fervent critique de l'immigration de masse crie victoire après s'être fait lyncher sur les ondes de Radio-Canada.

Voici la ou les sources de cet article : Horizon Québec Actuel (Texte et Vidéo de 1:48 à 2:25) / Voici la source de la photo : Facebook

L'animateur de l'émission La soirée est (encore) jeune, Jean-Philippe Wauthier, a dû présenter ses excuses au président d'Horizon Québec Actuel, Alexandre Cormier-Denis, pour l'avoir ouvertement qualifié de raciste sur les ondes de Radio-Canada le 31 mars. Rappelons que ces propos avaient été tenus alors que M. Wauthier recevait l'humoriste Mehdi Bousaidan sur son plateau.

Entre toute autre chose, M. Bousaidan avait insinué que M. Cormier-Denis était raciste sous prétexte qu'il était cultivé tout en critiquant l'arrivée massive de nouveaux arrivants au pays. « Si t'es cultivé et que t'as un problème avec l'immigration, c'est que t'es plus ignorant, t'es raciste. C'est que t'as choisi le combat de refuser l'immigration », avait-il lancé.

Refusant d'accepter de se faire lyncher de la sorte sur la place publique, M. Cormier-Denis avait aussitôt fait parvenir une mise en demeure pour diffamation à l'humoriste Mehdi Bousaidan et à Radio-Canada. Il avait aussi fait comprendre que son organisation ne soutenait pas le racisme, prenant bien soin de préciser qu'il s'agissait d'« une forme extrême de discrimination qui va à l'encontre de leurs valeurs ».

L'initiative du président d'Horizon Québec Actuel a visiblement porté ses fruits, car l'animateur travaillant pour le compte du diffuseur public a admis que les propos tenus étaient « inappropriés ». M. Cormier-Denis s'est dit satisfait de cette initiative et a annoncé qu'il n'avait plus l'intention d'intenter des procédures judiciaires à l'encontre de Radio-Canada.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?