Une étude universitaire discrédite la voiture électrique

Une étude universitaire discrédite la voiture électrique

mar, 23/04/2019 – 15:15
Posté dans :
7 commentaires

Elle émettrait, dans certains cas, plus de CO2 qu'une voiture diesel.

Voici la ou les sources de cet article : The Brussels Times, CES ifo Group Munich et Radio-CanadaVoici la source de la photo : CC0

La voiture électrique serait loin d'être une panacée au problème du réchauffement climatique. C'est la conclusion à laquelle sont parvenus conjointement l'Institut de recherche économique Ifo et le Centre d'études économiques de l'Université de Munich.

Selon les résultats de l'étude menée par ces deux institutions, les véhicules électriques en Allemagne généreraient plus d'émissions de CO2 que les voitures diesel. Les auteurs ont tenu compte, entre autres choses, de la fabrication des batteries électriques qui produit son lot de dioxyde de carbone.

« Une batterie Tesla modèle 3, par exemple, représente entre 11 et 15 tonnes de CO2 », nous révèle le Brussells Times, qui a analysé le rapport de l'étude publiée en allemand. Tout facteur de production considéré, chaque Tesla émettrait entre 156 et 180 grammes de CO2 par kilomètre, ce qui s'avère supérieur à un véhicule diesel comparable produit par la société allemande Mercedes.

L'Institut de recherche économique Ifo et le Centre d'études économiques de l'Université de Munich ne sont pas les premiers à remettre en question les vertus environnementales de la voiture électrique. En novembre dernier, Radio-Canada avait consacré un article à ce sujet (La voiture électrique, pas si écologique, 22 novembre). On y indiquait que des études démontraient « que la production de voitures électriques pollue jusqu'à deux fois plus que celle des voitures à essence ».

« La fabrication d'un véhicule électrique a une telle empreinte écologique qu'il faut rouler plusieurs années avant d'atteindre un meilleur bilan en matière de gaz à effet de serre que les voitures à essence », y était-il écrit.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?