Tournant majeur : Londres parle de génocide chrétien

Tournant majeur : Londres parle de génocide chrétien

ven, 03/05/2019 – 16:00
Posté dans :
26 commentaires

Selon le Foreign Office, la persécution des chrétiens est une réalité, en particulier dans les pays musulmans.

Voici la ou les sources de cet article : The Daily Mail, Life SiteGouvernement du Royaume-Uni et TwitterVoici la source de la photo : CC0

Jamais un gouvernement occidental n'avait été aussi loin : les chrétiens sont « de loin le groupe religieux le plus persécuté » et subissent ce qui constitue un « génocide » dans certaines parties du monde, conclut un rapport commandé par le Foreign Office britannique.

Le rapport en question, publié par l'évêque de Truro, le révérend Philip Mounstephen, révèle que les chrétiens sont l'objet de « harcèlement » constant, et ce, plus que tout autre groupe religieux, en particulier dans les pays à majorité musulmane du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. Environ 245 millions de chrétiens auraient atteint des « niveaux de persécution élevés » dans 50 pays, selon le document. De nombreuses communautés seraient même menacées d'extermination.

Celui qui tenait le plus à l'étude de l'évêque de Truro, le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt, a souligné le silence de mort qui prévaut dans les médias et les chancelleries occidentales, qu'il a mis sur le dos de la « rectitude politique ». M. Hunt a été jusqu'à parler de « persécution oubliée » et tenu à préciser qu'il userait de l'influence diplomatique du Royaume-Uni pour défendre les chrétiens de par le monde.

Une version finale du rapport sera publiée cet été et couvrira le massacre perpétré au Sri Lanka lors du dernier dimanche de Pâques.

Dans l'antichambre de l'élite occidentale issue du croisement entre l'école libérale et l'extrême gauche, seul le mouton noir répudié par ses pairs, Donald Trump, avait jusqu'à présent osé s'élever contre le génocide perpétré à l'endroit des chrétiens. « Nous allons travailler [...] très très fort sur ce problème, car nous ne pouvons pas permettre que cela se produise », avait déclaré le président américain en avril 2018 en marge d'une rencontre avec son homologue nigérian, Muhammadu Buhari.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?