Du gaspillage dans les pénitenciers canadiens

Du gaspillage dans les pénitenciers canadiens

mar, 14/05/2019 – 12:10
Posté dans :
3 commentaires

Service correctionnel Canada a échoué à un test de vérification pour la gestion de son budget alimentaire de 54,6 millions.

Voici la ou les sources de cet article : Blacklock'sVoici la source de la photo : CC0

Il y aurait beaucoup trop de gaspillage de nourriture dans les pénitenciers, si l'on se fie au média en ligne Blacklock's qui s'est basé sur des analyses effectuées par des vérificateurs du gouvernement. On pourrait donc affirmer sans se tromper que Service correctionnel Canada a échoué à un test de vérification pour la gestion de son budget alimentaire de l'ordre de 54,6 millions par année.

Blacklock's avance un chiffre peu encourageant : 33 % des pénitenciers inspectés laissaient des aliments périr avant qu'ils ne soient consommés. Il cite en outre le cas d'un de ces établissements où environ un tiers de la production totale d'aliments aurait été jeté inutilement à la fin des repas, un gaspillage qui engendre de nombreux coûts.

À ce sujet d'ailleurs, dans un rapport de 2008, le fédéral avait estimé que les détenus pouvaient coûter en moyenne 9 $ par jour en repas, un montant qui grimpe jusqu'à 20 $ pour les détenus suivant une diète particulière, comme ceux qui souffrent d'allergie ou sont soumis à des restrictions imposées par leur religion.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?