« La France n'appartient pas aux Français »

« La France n'appartient pas aux Français »

mar, 21/05/2019 – 15:45
Posté dans :
12 commentaires

Des clandestins ont occupé un terminal de l'aéroport Charles de Gaulle pour réclamer l'ouverture totale des frontières.

Voici la ou les sources de cet article : Russia Today, Zero Hedge, Twitter #1 et #2Voici la source de la photo : Capture d'écran

Dimanche, au moins une centaine de migrants sans papiers ont pris le contrôle des terminaux 2F et 2G de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, à Paris, pour appuyer une politique d'ouverture totale des frontières.

« La France n'appartient pas aux Français ! Toute l'Afrique [...] a le droit d'être ici ! », a-t-on pu entendre d'une personne munie d'un porte-voix.

Le média en ligne Zero Hedge rapporte que les manifestants auraient refusé d'autoriser les passagers à monter à bord des avions jusqu'à ce que leurs demandes soient satisfaites. Ils ont été retenus par la police antiémeute qui aurait tenté d'évacuer les lieux à l'aide de gaz lacrymogènes.

La manifestation a été organisée par deux mouvements d'extrême gauche, Les Gilets noirs en lutte et La Chapelle Debout. Dans un communiqué publié le même jour, les deux groupes affirment que l'action du 19 mai n'était qu'un « avertissement ». Ce faisant, ils exigent la fin des déportations et demandent la collaboration tant des autorités de l'aéroport que d'Air France pour mettre fin aux expulsions.

Le collectif s'était fait connaître en décembre dernier lorsqu'il avait orchestré une manifestation semblable, cette fois dans le théâtre de la Comédie-Française, à Paris. Entre 200 et 300 migrants, demandeurs d'asile ou clandestins, avaient tenté de pénétrer à l'intérieur de l'établissement pour protester contre leur situation « irrégulière ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?