Environnement : la Chine nous doit des explications

Environnement : la Chine nous doit des explications

jeu, 23/05/2019 – 16:10
Posté dans :
2 commentaires

Les fameux CFC, bannis par le protocole de Montréal, ont fait un retour en force, « gracieuseté » de la Chine.

Voici la ou les sources de cet article : Radio-CanadaVoici la source de la photo : Global Panorama, FlickrCC BY-SA 2.0

Un gaz interdit par le protocole de Montréal de 1987 fait un retour dans l'atmosphère. La coupable : la Chine.

Les CFC, ces chlorofluorocarbones qui contribuent à la dégradation de la couche d'ozone, auraient accentué leur présence dans l'atmosphère, rapporte Radio-Canada qui cite une étude du journal Nature. Grâce à l'interdiction des CFC, la concentration de fréon 11 dans l'atmosphère était en constante baisse de 2002 à 2012, nous dit Radio-Canada. Or, 7 000 tonnes de CFC-11 ont récemment été détectées dans l'est de la Chine par une équipe de chercheurs.

Ce sont des entrepreneurs chinois qui seraient à blâmer pour cette augmentation, eux qui, ironiquement, agissent « de manière à faire avancer les politiques du gouvernement chinois pour réduire son empreinte écologique », affirme-t-on en coulisses.

« Il semble que cela provienne d'une production illégale. Des entrepreneurs pressés de fabriquer davantage de mousse isolante pour améliorer l'isolation des bâtiments neufs et réduire la consommation de combustibles fossiles ont utilisé une substance interdite », a déclaré à ce sujet Ray Weiss, coauteur et géochimiste au centre d'océanographie Scripps de l'Université de la Californie.

Il faut dire que les pays asiatiques tardent à accomplir des gestes pour sauver la planète. Des 100 villes les plus polluées au monde, 99 se trouvent en Asie, d'après le média Eco-Business qui se base sur un rapport publié par AirVisual. La Chine et l'Inde à eux seuls fournissent la majeure partie des villes qui crachent le plus de contaminants au monde.

Les autres pays les plus pollueurs sont le Bangladesh, le Pakistan, l'Afghanistan, le Bahreïn, la Mongolie et l'Indonésie, pour ne nommer que ceux-là.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?