Toronto autorise un rassemblement antisémite

Toronto autorise un rassemblement antisémite

lun, 03/06/2019 – 21:10
Posté dans :
17 commentaires

La marche Al-Quds réunit chaque année des intervenants qui crachent leur fiel sur les Juifs.

Voici la ou les sources de cet article : The Toronto Sun, Arutz Sheva 7, Twitter #1 et #2Voici la source de la photo : DAVID HOLT, FlickrCC BY 2.0

Environ 500 personnes ont bloqué l'avenue University samedi à Toronto pour participer à un événement annuel appelé Al-Quds, qui vise à dénoncer le contrôle de Jérusalem par Israël. Et comme c'est le cas chaque année, la marche dégageait des relents d'antisémitisme.

On a pu voir, par exemple, des affiches évocatrices de la haine qu'entretiennent ces manifestants à l'endroit d'Israël. Au moins une bannière du Hezbollah, une organisation considérée comme terroriste dans plusieurs pays occidentaux, a été vue sur place. Lors du même événement l'an dernier, le cheikh Shafiq Huda en avait appelé à l'éradication d'Israël, ce qui lui avait valu une plainte au criminel par l'organisme juif B'nai Brith Canada.

Une centaine de policiers à bicyclette, à cheval et à pied se sont assuré de la protection des manifestants sans même les disperser.

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, a dénoncé le rassemblement sur Twitter. « Les menaces et les signes antisémites au défilé al Quds de Toronto aujourd'hui sont ignobles. Cette incitation à la haine est inacceptable et n'a pas sa place au Canada », a-t-il écrit.

La Journée Al-Quds a été lancée dès le début de la prise du pouvoir des ayatollahs en Iran en 1979 et s'est propagée dans plusieurs pays, dont le Canada.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?