Mariages d'enfants : un phénomène bien présent au Canada

Mariages d'enfants : un phénomène bien présent au Canada

mer, 12/06/2019 – 15:30
Posté dans :
6 commentaires

Le premier ministre souhaite l'abolition de cette pratique à l'étranger, alors même qu'elle a cours au pays.

Voici la ou les sources de cet article : The National PostVoici la source de la photo : CC0

Justin Trudeau dit avoir adopté une approche « féministe » en matière de politique étrangère et dit vouloir protéger les « droits sexuels et reproductifs » des jeunes filles. Le Canada est d'ailleurs l'une des figures fortes d'une initiative onusienne qui vise à mettre fin aux mariages d'enfants qui se produisent à l'étranger.

Le premier ministre se fait toutefois plus discret sur ce qui se passe dans son propre pays : pas moins de 3 382 mariages d'enfants ont été légalement reconnus au Canada au cours des 18 dernières années.

On doit ce triste constat à une auxiliaire d'enseignement de l'Université McGill, Alissa Koski, qui a compilé ces résultats après avoir effectué des recherches sur le mariage d'enfants au Canada. C'est l'Ontario qui, au cours des 18 dernières années, décroche la première place du palmarès avec 1 353 unions maritales impliquant des mineurs. Cette province est suivie de l'Alberta, du Québec et de la Colombie-Britannique, qui ont respectivement recensé 791, 590 et 429 mariages de ce genre au cours de la même période.

Les travaux de Mme Koski nous apprennent aussi que ce sont les personnes de sexe féminin qui sont les plus touchées par ce phénomène. En Alberta, par exemple, le taux était de 5 filles par 10 000 en 2016. En revanche, ce même taux était de 3 garçons par 10 000 pendant la même année.

Fait intéressant : la chercheuse a également constaté que les médias s'intéressaient presque exclusivement à ce phénomène quand venait le temps de rapporter les actions entreprises par le Canada à l'étranger. Seuls quelques cas échappent à cette règle, notamment des mariages impliquant des enfants ayant été célébrés dans des groupes religieux comme la secte juive intégriste Lev Tahor et la communauté mormone vivant à Bountiful en Colombie-Britannique.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?