Un citoyen tourne le dos à Amnistie Internationale-Québec

Un citoyen tourne le dos à Amnistie Internationale-Québec

ven, 21/06/2019 – 22:00
Posté dans :
8 commentaires

Il considère que l'organisation commet une « faute impardonnable » en se positionnant contre la Loi sur la laïcité.

Voici la source de la photo : CC0

Bonjour,

Objet : Les déclarations « politiques » récentes d'Amnistie Internationale (Québec), notamment par la voie – et la voix – de sa présidente, madame France-Isabelle Langlois, relativement à la Loi 21 adoptée le 16 Juin 2019 par le gouvernement du Québec

Je ne ferai ni un, ni deux.

Cette interprétation obtuse de ladite Loi par madame Langlois, pour ne pas dire tordue, et d'une sidérante indigence à la fois intellectuelle et citoyenne, m'amène désormais à couper tout lien avec cette Institution. Que pourtant je respectais – et puissamment – de longue date.

Homme qui aujourd'hui même, le 21 courant, solstice de l'été, commémore son 63e anniversaire de naissance, je vous informe, « équipe » d'AI-Québec, que j'entreprendrai les démarches notariales appropriées, et ce, dès le 25 juin prochain, afin d'éradiquer AI-Québec de mon testament à titre de légataire principale de mes avoirs suivant mon décès. Clause fondamentale signifiée dans mes dernières volontés depuis maintenant presque 25 ans.

(J'avais d'ailleurs prévenu personnellement le directeur général de l'antenne québécoise de AI – M. Michel Frenette à l'époque – de cette volonté ultime du soussigné.)

Amnistie Internationale-Québec, vous avez aujourd'hui perdu toute crédibilité à mes yeux. Et ma confiance, par voie de conséquence.

Une Organisation comme la vôtre commet une faute impardonnable en se positionnant de la sorte. Comme si celle-ci n'était plus gérée que par des adolescent(e)s qui confondent droit, citoyenneté, liberté souveraine d'un Peuple, d'une part, et réaction épidermique, d'autre part, fondée, pour l'essentiel, sur le préjugé, la rectitude dite politique et, peut-être surtout, l'ignorance.

Amnistie Internationale-Québec n'est plus à mes yeux une « Maison » responsable, crédible et honorable.

Bien à vous.

Jean-Luc Gouin

PhD / auteur

Québec, le 21 juin 2019

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?