Détroit : une artiste refuse de plier face au racisme anti-Blanc

Détroit : une artiste refuse de plier face au racisme anti-Blanc

jeu, 11/07/2019 – 20:15
Posté dans :
4 commentaires

Une rappeuse américaine en a ras le bol des politiques qui divisent les Blancs et les Noirs au nom de « l'équité ».

Voici la ou les sources de cet article : The Post MillennialVoici la source de la photo : Facebook

Une rappeuse mulâtre, Tiny Jag, a annulé sa participation à un festival de musique à Détroit nommé « AfroFuture Fest's » pour dénoncer la politique de ségrégation instaurée par les organisateurs de l'événement. Cette dernière n'a pas aimé que les personnes de couleur noire paient un prix moins élevé pour assister aux spectacles que leurs homologues ayant le malheur d'avoir le teint pâle.

Alors qu'un billet coûte entre 10 et 40 dollars américains, les non-Blancs ont droit à un rabais qui s'échelonne de 10 $ à 20 $. La société organisant l'événement, Eventbrite, a expliqué que cette initiative visait à promouvoir l'équité plutôt que l'égalité. « L'égalité équivaut à traiter tout le monde de la même façon. L'équité fait en sorte que toute personne a ce qu'il lui faut pour réussir », peut-on lire sur le site web de l'entreprise.

Toujours selon Eventbrite, cette procédure tarifaire a comme objectif de veiller à ce que les communautés les plus marginalisées, soit les gens de couleur, aient une chance « équitable » de prendre part à des événements organisés dans leur « propre communauté ».

Tiny Jag a dit avoir été « immédiatement enragée » par la décision d'Eventbrite. Elle a également profité de l'occasion pour critiquer le concept de « réparation » soi-disant dû aux Afro-américains, lequel, rappelons-le, est soutenu par une certaine doctrine gauchiste. Elle a déploré que ce courant semble être alimenté par de la rancoeur. « Avec la rancune vient la haine, et ce n'est en toute évidence pas une bonne direction à emprunter pour nous si nous cherchons à [produire] un changement positif », a-t-elle ajouté.

Sans surprise, certains internautes ont attaqué la jeune femme pour avoir tenu de tels propos, notamment en invoquant le fait qu'elle avait « une mère blanche ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?