Vague migratoire : hausse fulgurante des interceptions de la GRC

Vague migratoire : hausse fulgurante des interceptions de la GRC

mar, 16/07/2019 – 13:30
Posté dans :
8 commentaires

Selon les données officielles, le nombre de cas répertoriés a bondi de 34 % entre les mois de mai et de juin.

Voici la ou les sources de cet article : Gouvernement du CanadaVoici la source de la photo : Gemes Sandor, WikimediaCC BY-SA 3.0

Le mois de juin a été le plus achalandé de l'année en matière d'interception de migrants illégaux par la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Encore une fois, nous sommes forcés de constater que le Québec est la province la plus touchée par la crise des migrants : sur un total de 1 567 interceptions réalisées par la GRC le mois dernier, 1 536 ont été effectuées dans la Belle Province.

Seulement deux provinces se partagent les autres interventions recensées : il s'agit du Manitoba et de la Colombie-Britannique, lesquelles ont respectivement enregistré 26 et 5 interceptions sur leur territoire.

Si l'on se fie aux statistiques de la GRC, on peut facilement discerner une tendance haussière du nombre d'immigrants qui se font intercepter au Québec par les forces de l'ordre. Alors qu'ils étaient 800 au mois de février, ils étaient ensuite 967 en mars, 1 206 en avril, puis 1 149 en mai. En comparant les données enregistrées en juin avec celles du mois de mai, on peut donc conclure qu'il s'agit d'une augmentation de 34 %.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?