Ottawa commémore le « Grand Dérangement »

Ottawa commémore le « Grand Dérangement »

mar, 30/07/2019 – 16:30
Posté dans :
5 commentaires

Fidèle à sa doctrine multiculturaliste, l'administration Trudeau souligne le « patrimoine » des Acadiens ; sans excuses.

Voici la ou les sources de cet article : CISION, Gouvernement du Canada, Radio-Canada #1 et #2Voici la source de la photo : CC0

Année après année, tout semble indiquer qu'on joue du même violon au sein de l'administration Trudeau lorsque vient le temps de reconnaître les différentes composantes désincarnées du multiculturalisme canadien et c'était au tour des Acadiens de se voir encensés le 28 juillet dernier.

Patrimoine Canada a ainsi tenu à honorer « la mémoire des victimes du Grand Dérangement », célébrant, tout comme Justin Trudeau l'avait fait à l'occasion de la Fête nationale des Acadiens le 15 août 2018, les succès d'une « communauté » s'étant illustrée au pays.

Et les excuses ?

Des premières colonies françaises à s'établir en Amérique du Nord, l'Acadie est certainement celle qui a le plus souffert de la « Conquête ». Et certains de ses descendants exigent désormais des excuses formelles lesquelles sauraient redonner un nouvel élan à cette petite nation essoufflée par tant d'efforts de survivance.

La reconnaissance du « Grand Dérangement » en tant qu'acte « génocidaire » fait partie de ces excuses demandées. C'est notamment le cheval de bataille de la Coopérative des Arcadiens, dont le projet visant à ériger un mémorial dans la municipalité de Kedgwick, au Nouveau-Brunswick, est toujours en cours.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?