Perquisition menée au domicile de la transgenre Jessica Yaniv

Perquisition menée au domicile de la transgenre Jessica Yaniv

mer, 07/08/2019 – 13:15
Posté dans :
5 commentaires

Dépêchés sur les lieux, les policiers y ont saisi plusieurs objets illégaux, notamment deux armes paralysantes.

Voici la ou les sources de cet article : The Post Millennial et The National Post / Voici la source de la photo : Capture d'écran

Jessica Yaniv, un homme biologique qui s'identifie dorénavant comme une femme et connu pour livrer une véritable croisade judiciaire contre plusieurs esthéticiennes, a été arrêté lundi par des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). À leur arrivée, ces derniers ont mené une perquisition dans sa résidence de Langley en Colombie-Britannique et ont saisi du répulsif contre les ours, du poivre de cayenne et deux armes paralysantes mieux connues sous le nom de « tasers ».

Cette intervention policière est survenue à la suite de l'apparition de Mme Yaniv sur la chaîne de la youtubeuse Blaire White, avec qui elle a débattu de transgenrisme. Au cours de l'échange diffusé en direct, Mme Yaniv a montré et activé brièvement une arme paralysante, puis a poussé l'audace jusqu'à affirmer qu'elle était au courant qu'elle n'était pas autorisée à détenir un tel objet. Elle a aussi admis qu'elle possédait du poivre de cayenne.

« Je dois trimballer du poivre de cayenne avec moi parce que les personnes sont très violentes ici », a-t-elle scandé avant d'aller chercher un taser dans son appartement puis de le mettre en action devant la caméra. Elle a déclaré qu'elle ne « devrait pas avoir à faire quelque chose comme ça » puis a ajouté que cette arme était illégale au Canada.

Quoi qu'il en soit, la transgenre a été relâchée mardi matin, soit après avoir passé une nuit en détention. D'après Mme Yaniv, elle aurait toutefois recontacté de son propre chef des agents de la GRC le jour même sous prétexte qu'un individu lui aurait envoyé une photo de nature sexuelle impliquant un enfant par le biais de la messagerie Facebook.

Notons que Jessica Yaniv a l'habitude de faire les manchettes. Pas plus tard que le mois dernier, une jeune femme nommée Jessica Rumpel a signalé un événement pour le moins inquiétant : elle a allégué qu'elle aurait eu des conversations à caractère sexuel pendant son adolescence avec la transgenre alors que cette dernière portait toujours le prénom de « Jonathan ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?