Un organisme se lance à l'assaut du Conseil du statut de la femme

Un organisme se lance à l'assaut du Conseil du statut de la femme

mer, 07/08/2019 – 15:15
Posté dans :
9 commentaires

« Les Papas en action pour l'équité » veulent que cessent les préjugés discriminatoires à l'endroit des pères en justice.

Voici la ou les sources de cet article : Entretien avec Alain Rioux, des « Papas en action pour l'Équité » / Voici la source de la photo : CC0

« Les Papas en action pour l'équité » ont choisi de prendre le taureau par les cornes et de s'attaquer aux préjugés dont sont victimes les hommes en droit familial. C'est ainsi que l'organisation de défense des pères a déposé une demande de subvention au Conseil du statut de la femme (CSF) dans le cadre d'un projet de recherche empirique basé sur des décisions juridiques dans le domaine. Des jugements impliquant la Direction de la protection de la Jeunesse (DPJ) seront aussi consultés.

« Les Papas en action pour l'équité » fonderont leurs recherches sur l'hypothèse selon laquelle il existe de la discrimination systémique à l'endroit des hommes en droit familial et en droit de la jeunesse. Le porte-parole de l'organisme, Alain Rioux, constate que seul environ un cinquième de toutes les séparations dans la province aboutit à une garde partagée. Dans la majorité des cas, nous rappelle-t-il également, cette situation mène à l'effritement complet de la relation de l'enfant avec son père. Aliénation parentale, abus financiers, signalements à la DPJ : les hommes sont dégradés au rang de visiteur en plus de se voir privés de leur rôle de papa.

Un projet solide et de la suite dans les idées

Le projet déposé au CSF par « Les Papas en action pour l'équité » jouit de l'appui de la députée du Parti libéral du Québec pour la circonscription de Verdun à Montréal, Isabelle Melançon, et de celle du Parti québécois pour la circonscription de Gaspé, Méganne Perry Mélançon. Une fois rédigé, un rapport sera envoyé respectivement à la commission portant sur la réforme du droit familial ainsi qu'à la commission Laurent sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse.

Le CSF est sollicité dans un esprit de débat loyal concernant les relations homme-femme et opposant certains courants féministes aux pères. L'objectif des « Papas en action pour l'équité » est de fournir des informations au gouvernement de façon à ce que celui-ci puisse prendre une décision éclairée lorsque viendra le temps de légiférer dans ces deux domaines.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?